MUNICIPALITÉS

Gestion de la faune aviaire et des mammifères

Depuis plusieurs années, des municipalités et organismes gouvernementaux du Québec font appel à nous pour mettre en place des programmes de contrôle de population d’animaux indésirables. Ces programmes sont adaptés aux besoins du client à la suite d’une analyse complète de sa problématique et de ses objectifs. L’obtention des permis nécessaires aux interventions est également prise en charge par nos experts.

Parmi les espèces pour lesquelles nous avons développé une expertise, notons la bernache du Canada, le goéland à bec cerclé, le canard colvert, le pigeon biset, l’étourneau sansonnet, l’oie des neiges, le dindon sauvage, le castor d’Amérique, le cerf de Virginie et le coyote.

Gestion de la faune aviaire

La présence importante d’oiseaux peut requérir des interventions ciblées afin de minimiser le dérangement et les désagréments qu’ils causent. Puisque plusieurs espèces aviaires sont protégées au niveau fédéral par la Loi sur la convention concernant les oiseaux migrateurs ou au niveau provincial par la Loi sur la mise en valeur de la faune, il est important de bien s’informer et de laisser la gestion des oiseaux considérés nuisibles entre les mains de professionnels de la faune.

Bernache du Canada
Bernache du Canada
Bernache du Canada
Au courant des dernières décennies, les populations de bernache du Canada ont pris de l’expansion dans le sud du Québec, si bien que l’espèce est maintenant considérée indésirable par plusieurs. Les fientes laissées au sol par ces oiseaux posent un problème de salubrité et mènent fréquemment à des plaintes de la part des citoyens. Au niveau écologique, la présence en grand nombre de ces gros oiseaux très territoriaux peut mener à une diminution de la biodiversité d’un site. Leur comportement agressif, particulièrement en période de reproduction, peut parfois représenter un danger pour l’homme.
Goéland à bec cerclé
Goéland à bec cerclé
Goéland à bec cerclé
On estime à plus de 70 000 le nombre de couple nicheurs de goélands à bec cerclé dans la grande région de Montréal. Le goéland à bec cerclé étant une espèce très opportuniste, les déchets comestibles peuvent composer jusqu’à 70% de sa diète. Il n’est donc pas rare d’observer ces oiseaux en grands nombres dans les lieux publics tels que les parcs, les plages et les esplanades. Leur présence peut toutefois causer un dérangement important pour le public et leurs déjections peuvent nuire à l’esthétique d’un lieu.
Canard colvert
Canard colvert
Canard colvert
Le colvert est un canard barboteur pouvant être observé dans les étangs, les bassins d’épuration et les plages en milieu urbain, où il s’alimente et trouve un refuge contre les prédateurs, particulièrement en périodes migratoires. Or, les oiseaux ont un métabolisme élevé et produisent une grande quantité de fientes qui peuvent représenter une importante source de contamination de l’eau. Les fientes contiennent des coliformes fécaux et peuvent causer l’apparition de cyanobactéries dans certains écosystèmes aquatiques. Les canards jouent également un rôle dans le cycle de vie de la cercaire, une petite larve qui cause la dermatite du baigneur.

Nos biologistes et techniciens sont en mesure d’élaborer et de mettre en application un programme de gestion de la faune aviaire selon l’espèce visée et vos objectifs, suite à une analyse approfondie de la problématique. Le suivi des populations est également intégré au programme.

La combinaison de nos méthodes a fait ses preuves auprès de nombreux clients : atelier de sensibilisation auprès du public, effarouchement (équipe canine, oiseaux de proie, appareils téléguidés, pyrotechnie, laser, etc.), stérilisation des œufs, installation de matériel d’exclusion (filets, clôtures) et autres.

Gestion des mammifères

Nos biologistes et techniciens sont en mesure d’élaborer et de mettre en application un programme de gestion des mammifères selon l’espèce visée et vos objectifs, suite à une analyse approfondie de la problématique. Nos méthodes ont fait leurs preuves et respectent les normes en vigueur et les meilleures pratiques certifiées et recommandées par le Ministère des Forêts, Faune et Parc du Québec (MFFP).

Castor d'Amérique
Castor d'Amérique
Castor d'Amérique
Plusieurs personnes croient à tort que le castor est une espèce menacée. Au contraire, à cause de la diminution de ses prédateurs et du piégeage, les populations de castor sont en grande santé et même en croissance dans plusieurs régions du Québec. Par contre, sa présence en milieu urbain et périurbain peut poser de sérieux problèmes de cohabitation avec l'être humain. En construisant son barrage afin de monter le niveau du cours d'eau, le castor peut rapidement inonder le territoire et couper la majorité des arbres des berges où il se trouve.
Cerf de Virginie
Cerf de Virginie
Cerf de Virginie
Bien que cette espèce soit désirée par certaines personnes, la présence du Cerf de Virginie peut engendrer de sérieux problèmes de cohabitation avec l'être humain. En milieu urbain, les populations de cette espèce augmentent dû à la diminution de la prédation et de la chasse, mais également dû à la disponibilité alimentaire. Également, le Cerf de Virginie s'habitue très bien aux installations et aux activités humaines et peut causer des dommages importants aux biens et propriétés de citoyens.
Coyote
Coyote
Coyote
Le coyote est une espèce opportuniste qui s'est très bien adaptée aux habitats créés par l'être humain que procurent les milieux agricoles, mais également les villes. En milieu agricole, le coyote peut représenter une menace pour le bétail tandis qu'en milieu urbain, c'est la perte de sa peur de l'être humain, pouvant mener à des attaques sur des animaux domestiques et sur des humains, qui représente un enjeu préoccupant.

Dans le but de gérer le castor d’Amérique par exemple, nous utilisons des méthodes préventives et actives selon les besoins spécifiques de chaque client. Ces méthodes vont de simples aménagements physiques pour rétablir l’écoulement de l’eau à la stérilisation d’adultes en passant par le prélèvement d’individus problématiques afin de résoudre rapidement les situations urgentes.

Voici quelques-unes des méthodes que nous préconisons :

    • Sensibilisation du public
    • Suivi des populations
    • Prélèvement d’individus problématiques
    • Marquage et suivi télémétrique (installation de collier émetteur)
    • Programme de stérilisation
    • Utilisation de répulsifs
    • Effarouchement